A propos

 

« Notre corps est la barque qui nous portera jusqu’à l’autre rive de l’océan de la vie. Il faut en prendre soin. », disait Swami Vivekananda.

 
Nous le savons tous. Mais nous sommes fatigués, nous manquons de temps et nous préférons nous anesthésier et ne plus y penser.
 
Nous nous laissons aller, nous bradons notre santé et nous gaspillons notre vitalité.
 
Nous nous précipitons ensuite les retrouver, car la machine, notre corps, finit par nous disputer…
Côté assiette, nous nous rappelons alors que ce que nous y mettons est en fait ce que nous mettons dans nos cellules, au plus intime de nous-même.
Et nous revenons aux fondamentaux. Le bilan est vite fait.
Nous décidons que rien ne vaut les bons petits plats faits maison qui sont au final plus sains, plus savoureux, plus économiques et plus satisfaisants que toute autre alternative.
 
« Oui, mais on manque de temps pour tout cela… » dit-on parfois précipitamment.  
Et si « tout cela » nous apportait 2, 3, 5 ou 10 ans de plus en bonne santé, ne retrouverait-on pas le temps « perdu » ?! 
 
Même si on ne sait pas de quoi demain est fait, on peut essayer de contrôler un peu ce que l’on peut et d’agir en consommateur plus éveillé et plus autonome face à l’industrie moderne.
 
Et surtout, en cuisine on peut prendre beaucoup de plaisir, oui ! On peut développer des compétences, la confiance en soi et transmettre de très belles choses, tout en prenant soin de soi et de ses proches. 
Cuisiner, c’est donner; c’est une certaine forme d’altruisme qui nous permet de nous connecter les uns aux autres et à soi-même, de créer des liens, de l’intimité.
Tout cela vient alimenter non seulement notre corps, mais surtout notre bonheur! C’est bien plus que de satisfaire un besoin basique.
 
Et puis, dans notre société moderne, nous pouvons nous extasier devant l’abondance d’aliments de qualité, la multitude de façons de les préparer et l’infinité de recettes qui s’offrent à nous. 
Nous avons tout pour être reconnaissants et respectueux envers nous-mêmes et envers la vie.
 
Pas à pas, nous redécouvrons combien la cuisine peut être source de plaisir, de santé, de créativité, de bonne-humeur et de bien-être.

Les bons petits plats équilibrés, sains, rapides et simples, nous avons envie de les faire et de les refaire, pour nous et pour les autres.

Nous avons envie d’en parler, d’en garder la trace, le souvenir, la recette.

 

C’est de ce raisonnement et de cette envie qu’est né ce petit coin de partage, où j’espère que vous trouverez un peu d’inspiration pour beaucoup de bonheur au quotidien.

 Bienvenue sur mon blog,